Nos solutions de logement en Scandinavie

Nous avons passé trois semaines en Scandinavie : 4 jours en Finlande, 10 en Suède et 9 en Norvège. Ces pays étant réputés pour être particulièrement coûteux, il nous fallait trouver une solution pour se loger à moindre coût. Voici les solutions choisies :


  • AirBnB

Grand classique du tourisme, nous avons loué une chambre via AirBnB à Helsinki car nous arrivions tard et n’avions pas envie de nous rendre jusqu’au camping. C’était fonctionnel et pratique, mais vivre dans la ville n’est pas ce que nous recherchions en choisissant la Scandinavie comme destination. Et puis ça reste un budget important !


  • Les nuits en transport

Nous n’en avons pas eu beaucoup finalement, car nos trajets étaient toujours courts (4h de bus maximum). La seule exception fut le trajet en bateau Helsinki-Stockholm. Nous avons loué la cabine la moins chère possible et c’est clairement abordable (40 euros/personne le trajet). Bon, à ce prix là on n’a pas de fenêtre bien sur !


  • Le camping

La Scandinavie est la zone du rêve des campeurs ! C’est une activité très prisée des locaux car elle permet d’être proche de la nature. C’est aussi souvent la solution choisie par les jeunes touristes, étant donné les prix exorbitants des hôtels et auberges de jeunesse. C’est plutôt abordable (20 euros max la nuit pour deux), avec tout le confort nécessaire : douche, toilettes, cuisine…

La vue est souvent agréable puisque les campings sont un peu en dehors des villes. L’inconvénient, c’est bien sûr le temps de trajet qu’il faut pour retourner au centre-ville. Mais souvent, 30 minutes de tram suffisent.

Pour poser une tente on n’a pas besoin de réserver à l’avance, ce qui permet de gérer son parcours au jour le jour. Attention quand même aux périodes d’affluence dans les grandes villes, il vaut parfois mieux appeler le matin pour être sûrs d’avoir une place.

En dehors des villes, les campings poussent un peu partout (dans le sud des pays en tous cas) et ils sont tous très bien indiqués sur les routes. Il n’y a qu’à suivre les panneaux !

Voici quelques photos :

  • Stockholm

  • Göteborg

  • Oslo

  • Bergen


  • Le camping sauvage

Nous n’avons fait que 5 nuits en camping sauvage (4 en Suède et 1 en Norvège) mais ce fut notre véritable coup de cœur.

L’avantage incontestable est la proximité avec la nature. La Scandinavie est l’endroit parfait pour faire du camping sauvage (ou plutôt, du bivouac puisque l’on reste une seule nuit à chaque endroit) : d’abord parce que c’est légal, ensuite parce que les espaces sont tellement grands qu’on a la sensation d’être seuls au monde. Et puis les couleurs de la nature changent au levé du jour et à la tombée de la nuit, alors autant être aux premières loges pour en profiter !

Voici quelques uns des plus beaux panoramas observés pendant nos nuits de liberté en Scandinavie :

Pour en savoir plus sur les questions pratiques que l’on se pose sur le camping sauvage avant de partir, lire notre article « retour d’expérience« .


  • Les hyttes

Le camping c’est super, sauf qu’on ne dort forcément pas aussi bien que dans un lit. Au bout de plusieurs semaines, on a fini par être épuisés. Quand nous sommes arrivés sous une averse au camping de Stavanger, nous étions vraiment déprimés à l’idée de devoir planter la tente dans la boue…

Nous avons donc décidé de louer une hytte.

Il s’agit d’une maisonnée en bois rouge dans le style norvégien, équipée de frigo et d’une plaque de cuisson. Il n’y a pas de toilettes ni de draps (amener les siens sous peine de payer un supplément assez corsé !) mais de 2 à 6 lits suivant les cas. C’est une très bonne alternative pour éviter de payer un hôtel une fortune lorsqu’on ne souhaite pas camper. Nous avons obtenu une réduction en parlant avec le responsable du camping : nous avons payé 45 euros pour deux la nuit, ce qui reste abordable.

Et quel plaisir de retrouver un lit après deux semaines de camping ! On a dormi comme des bébés !


Si le voyage était à refaire (ou si nous pouvions en faire un nouveau) nous miserions entièrement sur le camping sauvage avec quelques pauses dans des hyttes de temps à temps pour recharger les batteries. Sans hésiter !

3 réflexions au sujet de « Nos solutions de logement en Scandinavie »

Partagez vos avis et expériences...