La boucle de Ha Giang à moto : quand le Vietnam nous en met plein les yeux

Route de Ha Giang

Après notre semaine à Sa Pa, nous reprenons finalement notre road trip dans le nord du Vietnam, toujours accompagnés de Jean et Névine. Notre prochaine destination est Ha Giang, une ville proche de la frontière Chinoise.

Ici, les touristes viennent louer des scooters pour faire une boucle dans les montagnes alentours qui offrent des panoramas incroyables. Avant de partir, il nous faut tout de même nous rendre au bureau de l’immigration de Ha Giang, pour demander un permis nous donnant accès à la zone.

Lire la suite

De Luang Prabang à la frontière Vietnamienne à moto : les montagnes Laotiennes

La date de la fin de notre VISA Laotien approchant, nous nous sommes dirigés doucement mais sûrement vers la frontière Vietnamienne. N’ayant pas vraiment visité l’extrême nord du pays, nous étions contents de découvrir sur la route les montagnes Laotiennes. Nous refaisons d’ailleurs à cette occasion un bout du chemin qui nous a mené à Luang Prabang depuis Vientiane.

La vue est magnifique, bien que nuageuse (les nuages s’accrochent aux pics des montagnes et on roule parfois dans le brouillard). Le décors me fait penser à un morceau de la Hô-Chi-Minh-Road, au Vietnam.

En haut de la montagne !

Vue sur toute la vallée

Max en haut des montagnes Laotiennes

Montagnes du Laos en fin de journée

Un chemin sportif

Le trajet est loin d’être un parcours de santé, surtout pour notre moto (qui, après les 10 000 km que l’on vient de lui faire vivre, commence clairement à perdre de la puissance et à devenir capricieuse). On passera une partie du chemin en seconde, ne dépassant pas les 10 km/h. Heureusement, la montée est souvent alternée de passages en descente, ce qui permet au moteur de se reposer. C’est toujours mieux que notre arrivée à Luang Prabang, où la montée à 12% pendant une dizaines de kilomètres sans interruption avait finit par faire fumer notre moteur (hyper rassurant quand on est au milieu de nul part !).

Sur la route, on croise de nouveau quelques serpents et de nombreux papillons. Dommage que le beau temps ne soit pas vraiment au rendez-vous, mais on s’estime déjà heureux d’éviter la pluie !

Vue sur les montagnes Laotiennes

Pause au bord de route au Laos

Dernier village et aurevoirs au pays

Au bout de deux jours, nous arrivons à Nong Het, la dernière ville Laotienne avant la frontière. L’occasion pour nous de découvrir de nouveaux restaurants locaux avant le départ (et, ô surprise !, on y mange du riz blanc…).

Coucher de soleil sur les montagnes Laotiennes

Les montagnes du Laos sous le soleil

Max à moto sur les routes Laotiennes

Ces quelques jours dans la montagne sonnent la fin de notre séjour au Laos. Je suis ravie de retrouver le Vietnam, que j’avais quitté à contre-cœur deux mois auparavant ! Mais cette fois, nous nous dirigeons au nord du pays. À voir ce qu’il nous réserve…

Chronologie de notre passage de la frontière Cambodge-Laos à moto, la frontière la plus corrompue d’Asie

frontière Cambodge-Laos à moto

Au terme de notre mois de voyage au Cambodge, nous nous rendons à la frontière Cambodge-Laos à moto pour découvrir le septième pays de notre voyage.

Une frontière compliquée…

Nous sommes bien stressés car cette frontière est réputée pour être la plus corrompue d’Asie. Normal, il n’y a qu’un passage entre les deux pays. Une étape obligée donc, et les douaniers le savent. Ils en profitent pour s’en mettre plein les poches en arnaquant les touristes de passage. Taxe d’entrée, de sortie, faux médecins avec prise de température payante, frais pour manquement de papiers divers et inutiles…

Comme tout voyageur qui doit passer par là, on est stressés d’avance. Passer une frontière en Asie du Sud-Est, c’est un peu comme se rendre à un examen sans être informés de ce qu’on devait réviser. Impossible de savoir ce qui va nous tomber dessus. Lire la suite

Visiter les temples d’Angkor à moto : la solution pour éviter la foule

Visiter Angkor à moto

Emblématique du Cambodge au point d’être sur le drapeau national, les temples d’Angkor attirent les touristes par milliers. Il s’agit de l’attraction inesquivable d’un voyage au Cambodge ! Heureusement, on a réussi à éviter la foule en choisissant de visiter Angkor à moto.

Pour être honnête, on a d’abord songer à ne pas les visiter. Après nos aventures dans la jungle et la découverte des villages Cambodgiens, on avait peur de retourner dans un lieu aussi touristique. Et pour le coup, les temples d’Angkor sont une activité très chère. Le pass un jour coûte 37 dollars par personne, quant au pass une semaine, c’est carrément 72 dollars qu’il faudra débourser. Hors de prix pour le pays ! On avait peur de se rater et de payer très cher un site finalement décevant et surcôté. Lire la suite

De Koh Kong à Battambang en moto : le Cambodge coupé du monde

Route Koh Kong à Battambang en moto

Après avoir passé quelques jours bien plaisants à Koh Kong, nous nous lançons enfin sur le trajet que nous attendions et redoutions à la fois : rejoindre Koh Kong à Battambang en moto.

De Koh Kong, nous prévoyons donc deux jours de trajet. Le premier a pour objectif d’arriver jusqu’à Veal Veng, un village particulièrement isolé du pays appartenant au district du même nom. Celui-ci était le dernier district à appartenir aux Khmers Rouges, qu’ils ont finalement abandonné à la fin des années 90. C’est justement sa situation géographique et son isolement qui les a attirés ici. En effet, les sentiers qui y mènent sont impraticables lors de la saison des pluies, et même lors de la saison sèche s’il a plu deux ou trois jours d’affilée. Du reste, il y a très peu d’habitations (donc d’aide en cas de soucis mécanique ou autre) et les rares villages sont entourées de jungle. Difficile donc d’aller les déloger là-bas. Lire la suite

Koh Kong, quand le Cambodge se met à nous charmer

Lou dans les mangroves de Koh Kong

Je l’avais écrit précédemment : notre arrivée à Kampot et à Kep nous avait laissés un peu sceptiques. Très jolies bourgades, mais extrêmement touristiques et aux ambiances étranges. Il faut dire que nous venions de quitter le Vietnam à regret, et il est toujours un peu délicat de se ré-acclimater dans un nouveau pays quand on songe encore à l’ancien. Mais Koh Kong nous a fait

La suite logique de notre voyage aurait été d’aller à Sihanouk-Ville, la cité balnéaire située à l’ouest du pays. Mais vu notre état d’esprit, nous savions d’avance que ça ne nous conviendrait pas. On avait besoin de voir le Cambodge, le modeste, le discret, celui des campagnes et des villes qui n’ont aucun argument à faire valoir pour apparaître dans les guides touristiques.

C’est donc tout naturellement que l’on a décidé de se perdre au hasard des chemins. On n’a alors qu’un objectif à moyen terme : arriver à Battambang, la deuxième plus grosse ville du pays. Et ce fut la meilleure (bien que clairement pas de tout repos) décision que l’on ai prise jusque là ! Lire la suite