7 trucs un peu foufous au Cambodge

fun facts sur le Cambodge - Enfants Cabodgiens

Après m’être attaquée à l’Inde, au Népal et au Myanmar, voici l’heure de lister ce qui m’a surpris au Cambodge. J’ai essayé de noter ici tout ce qui a attiré mon attention et qui différait de ce que j’avais pu voir ailleurs (notamment au Vietnam). Voici donc sept fun facts sur le Cambodge :

1. Les Cambodgiens adorent le lait concentré

Mais genre, ils ADORENT. Ils en mettent dans leurs cafés, dans leurs desserts et même dans leurs jus de fruits. C’est étrange, mais pas mauvais (même si rien n’égalera jamais le jus de fruit de la passion juste accompagné de glaçons. Jamais.).

Pile de lait concentré au Cambodge


2. On trouve des salles de mariage absolument partout

Ce sont des salles démontables. La plupart du temps elles sont construites au bord de la route, voire carrément dessus. Je ne compte plus le nombre de chemin rencontrés réduits à une voie à cause d’une salle de mariage qui bloque l’autre côté. Mon explication c’est que culturellement il est important que les passants admirent les mariés et les invités, du coup on se met sur leur chemin. Ça expliquerait aussi pourquoi il y a des photos (bien kitsch) des mariés à l’entrée, que tous les passants peuvent voir ce qu’il se passe à l’intérieur (pas de porte) et qu’on n’installe pas le tout tranquillement dans la campagne, là où il y a moins de bruit de circulation.

Salle de mariage au Cambodge


3. La pétanque est l’un des passe-temps nationaux

Et oui, la colonisation laisse des traces (ça, la baguette et le Ricard, on est pas bien là ?) !

Jeu de pétanque au Cambodge


4. Les marques de bières font des jeux pour que les buveurs gagnent encore plus de bières

Alors que les pays occidentaux luttent pour une diminution de la consommation d’alcool générale, le Cambodge n’en est pas encore là. La marque « Cambodia » par exemple, a mis en place un jeu pour se démarquer de ses concurrents. Certaines canettes permettent à son buveur de retourner en magasin et d’en acheter une nouvelle pour 500 Riel (0,10 EUR) au lieu de 2000. Si vous voyez un Cambodgien tirer la languette de sa bière, la retourner et la regarder, vous savez qu’il est en train de vérifier si elle est « gagnante » ! Un sacré coup marketing qui a sérieusement l’air de marcher…


5. Les Cambodgiens transportent absolument tout sur des scooters/motos

Il faut dire que les voitures coûtent aussi cher ici que chez nous. Avec la différence de pouvoir d’achat, c’est un vrai luxe que de pouvoir s’en acheter une. Alors la majorité des locaux ont des scooters, sur lesquels ils mettent toute leur petite famille (4 ou 5 personnes parfois), ainsi que leurs marchandises (vivante ou non). Un vrai jeu d’équilibriste ! Ça, c’est commun à toute l’Asie du Sud-est (et l’Asie tout court même). Mais c’est ici que j’en ai vu le plus : les magasins ambulants (de jus, de café, de nourriture de rue en tout genre) se fixent sur un scooter. C’est donc fréquent de les croiser sur la route, avec leur attirail à leur côté. Et parfois, un couvercle de casserole s’envole et le/la cuistot en chef doit s’arrêter pour aller le récupérer… Pendant qu’on joue les pilotes pour l’esquiver !

Scooter avec remorque pleine au Cambodge

Cuisinière itinérante au Cambodge


6. C’est ici que l’on retrouve tous les T-shirt aux impressions ratées ou périmées

Même si c’est valable pour toute l’Asie du Sud-Est, c’est au Cambodge que j’ai trouvé le plus de sweat « Germani », « 1991 Memory of France », ou « UEFA 2016 ». Que des impressions qui ne peuvent plus se vendre en Occident et qui atterrissent ici. Dans certains villages Cambodgiens, les enfants sont TOUS habillés avec des anciens maillots de foot. Ben oui, il n’y a rien de plus périssable qu’un maillot de foot… La FIFA l’a bien compris.

Vendeur de T-shirt au Cambodge

Cambodgienne avec maillot de foot


7. Il y a des panneaux pour le Cambodian People’s Party absolument partout

Ça semble étrange quand on pense à un pays démocratique. On s’attendrait à voir au moins des affiches appartenant aux différents partis… Mais non, c’est clairement le Cambodian People’s Party qui inonde le territoire. Y compris dans les villages reculés.

Panneau Cambodian People's Party


Voilà pour mes découvertes Cambdogiennes ! Il y a encore beaucoup de choses, mais c’est assez commun aux autres pays d’Asie du Sud-Est. On verra ce que nous réserve le Laos !

3 réflexions au sujet de « 7 trucs un peu foufous au Cambodge »

Partagez vos avis et expériences...