Bye-bye Népal (budget et coups de cœur)

Deuxième pays de notre voyage pour Max (et troisième pour moi), le Népal ne pouvait pas nous laisser indifférent. Nous savions dès le début que nous y passerions près de deux mois, avant de rejoindre mes frères en Birmanie.

Le voyage en bref

Nous avons été beaucoup plus sédentaire au Népal que dans les autres pays que l’on a visité. Notre voyage s’est divisé en quatre grandes parties, pour un total de 54 jours sur place : on a passé deux semaines à Katmandou, deux semaines à faire un trek dans les Annapurna, une semaine à se reposer à Pokhara et deux semaines à faire du woofing dans la banlieue de Katmandou.


Bilan et coups de coeur

Max

Le Népal a été pour moi une délivrance de la chaleur Indienne. Enfin des températures agréables au soleil et correctes le soir !
J’ai beaucoup aimé le Népal, notamment grâce au trek qui était la principale raison de notre venue. On a pu se dépasser physiquement et mentalement en allant à des hauteurs où nous n’avions jamais été auparavant. Les paysages étaient incroyables.
L’expérience du workaway nous a quant à elle permis de vivre le quotidien des Népalais. C’est grâce à ça que nous avons pu en apprendre beaucoup plus sur la culture et les habitudes d’une partie de la population.
Dans les points négatifs, la pollution de Katmandou et la poussière font que la ville n’est pas agréable à visiter. L’état des routes est aussi très mauvais, ce qui rend les déplacements dans le pays très compliqués.

Le Népal reste pour moi un pays très agréable à visiter qui contient des paysages montagneux époustouflants !

Lou

Le Népal a été pour moi plus compliqué que l’Inde, sans que je ne me l’explique réellement. La météo m’a affaiblie dès mon arrivée. Je suis tombée malade et j’ai eu du mal à m’en remettre. Mais surtout, c’est la pollution et la poussière présente dans tout le pays qui a pesé sur mon expérience.

Pourtant, les locaux étaient effectivement adorables, comme on peut le lire partout sur internet. Je suis hyper fière d’avoir réalisé le trek, et les paysages que j’y ai vu sont certainement les plus beaux que j’ai pu apercevoir dans ma vie. Sans parler du workaway, où j’ai fait de très belles rencontres.

Mais physiquement, ça a été deux mois très éprouvants. Le Népal n’est pas un pays où l’on se rend pour se reposer et pour se la couler douce, et encore moins quand on fait très attention à son budget. Je suis hyper contente d’y être allé, j’ai beaucoup appris, mais pour être très honnête j’étais contente d’en partir et de me remettre à bouger pour voir autre chose. Je regrette aussi de ne pas avoir pu visiter plus l’arrière-pays, mais avec la qualité des transports népalais (hum), c’était vraiment impossible.


Budget

Le Népal est un pays très peu riche, et donc très peu cher pour les touristes. Même les trek, en dehors des permis nécessaires et de l’augmentation du coût de la nourriture, restent très abordables. Nous en avions en moyenne pour moins de dix euros par personne et par jour. En plus, nous avons fini notre voyage par deux semaines de workaway, où nous n’avions rien à payer à part notre VISA (que l’on comptait par jour).

Pour tout ça, notre budget quotidien final est très faible. Nous étions en moyenne à 10,5 euros par jour chacun à la fin de notre voyage, soit 13 euros en dessous du budget annoncé par le site du planificateur a-contresens. Mais il faut dire que nous avons fait vraiment attention, en ne mangeant que local et parfois peu. Nous avons par exemple emporté beaucoup de nourriture en trek, pour ne pas avoir à aller au restau. C’est donc un vrai budget de baroudeur, mais qui se fait très bien.


Sri Lanka, Inde, Népal, Myanmar, Vietnam et Cambodge… Retrouvez ici le bilan et les anecdotes de nos 6 premiers mois de voyage en Asie !

2 réflexions au sujet de « Bye-bye Népal (budget et coups de cœur) »

Partagez vos avis et expériences...