Exploration des merveilles de la côte sud de l’Islande

Nous souhaitions parler ici de l’excursion islandaise qui nous a le plus marquée. Il s’agit d’une excursion à la journée qui nous emmène de Reykjavík à Vik, sur la côte sud de l’Islande. Au programme : chutes d’eau, randonnée sur un glacier, plage de sable noir, chevaux et aurores boréales. Waw.

SOMMAIRE D’ARTICLE


Une journée au top !

Nous avons adoré cette excursion pour plusieurs raisons. D’abord nous étions un petit groupe (dix personnes), ce qui était agréable. Ensuite, nous avons eu un temps exceptionnel, comme on peut le voir sur les photos. Apparemment, c’était la première fois de l’année que le temps était aussi doux et ensoleillé. Lucky us !

En plus, le guide était vraiment super. Il s’appelait Thor (si, si, pour de vrai) et il était complètement trilingue islandais/anglais/français. Du coup, c’était facile de discuter et on avait même parfois le droit à des private jokes en français, c’était chouette. Il était super intéressant, passionné par son pays, et nous a bercé tout le trajet avec des contes et des histoires islandaises. C’était vraiment une bonne expérience.

Nous sommes donc partis le matin, vers 10h. Nous avons roulé environ 1h30 pour arriver à notre premier arrêt.


1er arrêt : la chute de Seljlandsfoss

Il s’agit d’une chute d’eau assez fine mais haute de 65 mètres. Cette cascade a la particularité d’être bordée par un petit chemin qui permet de passer derrière la chute d’eau et d’avoir une nouvelle perspective. Malheureusement, nous avions un programme chargé et n’avions pas le temps de nous équiper pour pouvoir utiliser le chemin (glacé en hiver) qui amène à l’arrière de la chute. Nous l’avons donc regardé d’en bas, et c’était quand même un paysage magnifique.

La cascade en elle-même est très jolie, mais le paysage alentour l’est aussi. Le soleil est haut dans le ciel et la rivière a de magnifique reflets argentés. Nous ne nous lassons pas de la regarder.

Nous remontons finalement dans le bus et roulons quelques minutes pour arriver à la seconde chute de notre excursion nous emmenant de Reykjavík à Vik.


2ème arrêt : la cascade Skógafoss

Cette seconde cascade haute de 60 mètres est très impressionnante. Une légende raconte qu’un homme riche et malhonnête aurait caché son butin injustement gagné dans la cascade. L’homme se serait fait tuer par les personnes venues récupérer leur bien, mais il n’aurait jamais révélé l’emplacement exact du butin. Seul un jeune garçon aurait pu en récupérer une poignée, des années plus tard, mais le reste du coffre serait toujours sous l’eau. Un petit musée sur place expose la partie du trésor qui aurait été trouvée par le garçon (mais nous n’avons pas eu le temps de voir le trésor de nos yeux !).

Avec les rayons du soleil, un arc-en-ciel est apparu sur la chute d’eau. En Islande, l’adage veut que si on voit un arc-en-ciel sur une chute d’eau, on est promis à un long mariage heureux. Ah bon.

Max crampons Islande

Une fois encore, les paysages autour de la cascade sont également magnifiques. La rivière est à peine gelée sur le dessus, et la glace du sol brille au soleil. Le guide nous a d’ailleurs prêté des petits crampons pour que l’on puisse marcher sans glisser.

Au bout d’une petite demi-heure, nous rejoignons le bus pour nous rendre à notre prochaine destination : le glacier Sólheimajökull !


3ème arrêt : le glacier de Sólheimajökull

Il s’agit d’un relativement petit glacier (une dizaine de kilomètres de long) qui brille au soleil. En bas du glacier, nous nous équipons de vrais crampons, de pics et de casques pour entreprendre son ascension, et c’est parti !

Nous marchons une vingtaine de minutes pour arriver à des espèces de langues formées dans la glace. Avec le vent et la neige, le glacier prend des formes très originales. Il y a par exemple de nombreuses cavités, parfois suffisamment grandes pour que l’on pose en dessous. On voit des panoramas assez dingues !

Les langues du glacier de Sólheimajökull
Le glacier de Sólheimajökull : Côte sud de l'Islande

Nous continuons notre progression sur le glacier. Avec le soleil, la glace brille et reflète le ciel. Les paysages sont vraiment beaux.

A certains endroits, on peut même voir des amas de sable noir (qui se trouve également sous la glace). Il s’agit de pierre volcanique. Avec les coups de vent, ce sable est saisi dans la glace et la neige et forme des rainures noires dans la masse du glacier.

Terre noire au glacier de Sólheimajökull

Nous nous retournons vers la plaine (elle aussi magnifiquement ensoleillée) et faisons notre randonnée en chemin inverse pour retourner au bus.

Vue sur le glacier de Sólheimajökull

4ème arrêt : la plage de sable noir de Vik

Nous arrivons ensuite à Vik. C’est un tout petit village de 300 habitants dont l’église domine la colline. Le ciel rose et la mer donnent un cachet à la scène. J’en siffle d’admiration.

Sa plage est une attraction très prisée des visiteurs, car elle est formée sur de la roche volcanique qui donne une couleur noire au sol. Quand nous arrivons, le soleil est en train de descendre dans le ciel et la vue est vraiment magnifique. Vu le froid on a absolument pas envie d’aller piquer une tête, mais on admire la vue avec plaisir.

Le sable noir de Vik

La roche mouillée est dorée au contact de la lumière du soleil. C’est assez impressionnant à voir et on prend plaisir à photographier la scène.

Ce qui fait la beauté de cette plage n’est pas uniquement son sable. La pression de l’eau a formé des colonnes de roches volcaniques qui sortent de la mer. Les légendes du coin racontent qu’il s’agit de trolls qui se seraient transformés en pierre au contact du soleil.

Plage de Vik
Reykjavík à Vik excursion

Pour finir cette magnifique journée, nous nous rendons tous ensemble dans un restaurant de Vik en attendant que la nuit tombe complètement. Nous prenons tous les deux une soupe de poisson (le seul plat un peu typique de la carte).

On remonte ensuite dans le bus pour rentrer à Reykjavík. Nous nous arrêtons de temps en temps pour que notre guide scrute le ciel à la recherche d’un début d’aurore boréale. Malheureusement, les nuages viennent soudainement d’apparaître et il nous est impossible de voir quoi que ce soit.

Nous rentrons donc à notre hôtel, de magnifiques paysages plein la tête.

4 réflexions au sujet de « Exploration des merveilles de la côte sud de l’Islande »

  1. Ping : Excursion « De Reykjavik à Vik » : exploration des merveilles de la côte sud de l’Islande (partie 2) – Les voyages de Maxylou

Une remarque ? Un commentaire ? Une question ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.