Hacienda Guayabal, la mémorable ferme de café

peireraPereira est situé dans la région du café. J’ai donc naturellement profité de mon temps sur place pour visiter une « finca de cafe« , une ferme de café. Les gérants de l’auberge où je séjournais m’ont proposé deux fermes, mais seulement la plus lointaine dispensait un tour en anglais. Mon niveau d’espagnol étant proche du ridicule, c’est le choix que j’ai fait, et je me suis donc rendue à Hacienda Guayabal.

Une heure et demi de bus plus tard, j’arrive dans la montagne. Je suis la seule touriste et je dois vérifier sur Google map ma position pour descendre au bon endroit (il n’y a pas forcément d’arrêts de bus en Colombie, et on fait signe au chauffeur lorsque l’on veut descendre). Pour atteindre la ferme, je traverse un tout petit village.

Au bout du chemin, j’arrive dans une magnifique vallée (pile quand le soleil décide de se montrer). Un groupe anglophone est justement en train de partir visiter, alors je les rejoins. Il y a beaucoup d’américains et ça me fait du bien d’enfin comprendre une langue étrangère !

La première étape du tour consiste à nous faire cueillir des graines de café. Il s’agit de grosses graines roses (quand elles sont mûres) ou vertes (quand elles ne le sont pas). Ici, la récolte se fait à la main afin de s’assurer de la qualité des grains choisis. Chaque jours, des dizaines de gros sacs colorés sont remplis.

Nous goûtons même une graines (parce qu’apparemment c’est comestible), mais ça n’a pas beaucoup de goût…

Ensuite, nous partons visiter les différentes étapes de fabrication du café (avec les machines pour enlever les peaux, les autres pour chauffer les grains, etc.), et nous terminons par ce que j’ai préféré : la dégustation.

J’ai eu un moment privilégié avec le guide, qui m’a fait goûter le café de la ferme sous différentes préparations. Il m’a expliqué tout le processus de travail du café, les règles d’exportation, les différents machines utilisées… C’était très drôle et j’ai vraiment passé une super journée. En plus, à la fin, j’ai eu droit à mon certificat !

Après quelques heures passées sur place (en admirant la vue), je suis retournée sur la route principale pour attraper un bus et retourner à Peirera. Prochain arrêt : le désert de Tatacoa !

Une réflexion au sujet de « Hacienda Guayabal, la mémorable ferme de café »

Partagez vos avis et expériences...