Deux jours d’excursion dans la forêt amazonienne de Colombie

Une fois arrivée à Florencia avec Nath, nous récupérons de nos coups de soleil du désert de la Tatacoa (ok, surtout moi). Direction l’auberge que Nath a reservée, La Calera, qui se trouve à 30 minutes de la ville.


Premier jour : promenade et cascades

L’endroit est magnifique. Nous l’apprécions notamment à notre premier réveil, quand nous nous retrouvons à prendre un délicieux petit déjeuner traditionnel en quasi tête à tête avec des petits singes.

On prévoit de passer trois jours ici. Si nous avons déjà un plan pour le lendemain, rien n’est prévu pour la journée. Nous acceptons donc avec joie la proposition des gérants de l’auberge de nous organiser une balade dans la forêt amazonienne.

excursion foret amazonie

excursion foret amazonie

C’est… phy… sique…

Nous partons donc en vélo, confiantes dans nos capacités de pédalage. Erreur.

Les trente minutes de vélo furent un des moments les plus épuisants de mon voyage ! Bon, d’abord, nous utilisions les vélos qu’on nous avait prêtés et qui n’étaient donc pas de première jeunesse, ni forcément à notre taille. Mais en plus de ça, la route était loin d’être régulière et entretenue. La montée était bien corsée, et le soleil tapait très violemment.

Bref, on arrive à notre premier arrêt dans un état assez ridicule… Rouges et transpirantes à grosses gouttes ! Luis, le guide qui nous accompagne, semble quant à lui faire une promenade de santé. Il nous demande même si on a déjà fait du vélo dans notre vie. La honte.

Un bon bain !

On cache les vélos au bord de la route et on emprunte un petit chemin dans la forêt (avec de nombreuses marches, pour nous achever un peu) qui nous dirige tout droit… vers une magnifique cascade. 

Ni une, ni deux, on se met en maillot et on saute dedans.

excursion foret amazonie

Boisson locale

Après avoir bien profité de la zone, un des habitants (qui est visiblement le propriétaire du terrain) nous propose de nous emmener chez lui, juste derrière la cascade, pour nous offrir à boire. On accepte et on le suit, Nath, Luis et moi.

Après quelques minutes de marche et de grimpe, on arrive dans la maison où trouve sa petite fille en train de faire une partie de dominos avec d’autres membres de sa famille. La maison est vraiment excentrée, entourée par la forêt. Ça fait bizarre d’imaginer la vie qu’ils doivent avoir ici. Tout est rudimentaire.

On nous offre une limonade à la panela. Nath remarque tout de suite qu’elle est un peu différente de celles dont elle a l’habitude. Quand elle demande à la femme pourquoi le goût est différent, tout le monde se met à rire. C’était en fait une version fermentée, et donc alcoolisée. Moi j’ai même pas senti la différence… Mais en tous cas, c’était super bon.

Après quelques discussions, on dit au revoir et on fait finalement le chemin inverse (la descente est quand même plus agréable que la montée, et Nath et moi faisons la course en vélo sous le regard un peu inquiet de Luis).

C’était un premier jour super, mais ce n’est rien face à ce que l’on a vécu le lendemain…

excursion foret amazonie

Deuxième jour : immersion dans la forêt

Pour notre second jour à Florencia, Nath nous avait prévu une excursion dans l’Amazonie avec un guide local. C’est comme ça que l’on a rencontré Guillermo, qui nous a fait vivre une journée en immersion dans la forêt à la fois drôle, apaisante et philosophique 🙂

Nous sommes parties de Florencia le matin pour prendre un bus jusqu’à un petit village dont j’ai oublié le nom (oups). On avait rendez-vous avec Guillermo, avec qui nous avons pris un petit déj’. Puis un chauffeur de scooter nous a rejoins. Nous sommes partis tous les quatre sur des petits chemins de terre pour rejoindre l‘entrée du domaine de Guillermo, dans la forêt amazonienne.

Un simple pont pour se couper du monde

Pour entrer sur le territoire, il faut passer un grand pont qui traverse le fleuve. Guillermo nous explique que ce pont nous coupe du reste du monde, et que c’est ici que nous devons laisser tous nos soucis (mais on les récupère après, faut pas déconner). Pour l’heure, on va se retrouver face-à-face avec la nature.

excursion foret amazonie

Nous avons marché une vingtaine de minutes à travers la forêt jusqu’à la maison de Guillermo, où nous avons pu poser nos sacs et nous équiper de gros gilets flottants (bien utiles pour la suite).

excursion foret amazonie

Une journée captivante

La journée va se passer entre traversée de rapides, découverte de plantes amazoniennes, récits de traditions indigènes, marche dans la forêt, baignade dans des cascades, masques à l’argile naturelle traditionnels (noire et blanche), pose parmi les chauves-souris… Guillermo est un super guide : il nous explique de sa voix calme ce que l’on regarde et entend.

excursion foret amazonie

excursion foret amazonie

excursion foret amazonie

excursion foret amazonie

excursion foret amazonie

excursion foret amazonie

excursion foret amazonie

excursion foret amazonie

excursion foret amazonie

excursion foret amazonie

C’est Guillermo qui prend toutes les photos d’ailleurs, avec un appareil absolument pas waterproof qu’il va tenir au dessus de sa tête toute la journée (comment il fait ça ?!).

Nous faisons une pause le midi pour manger chez lui, puis nous repartons dans notre excursion. Nath et moi décidons que nous n’avons peur de rien, et à chaque fois que notre guide nous propose quelque chose, on est partantes (même si on est pas toujours rassurées, comme dans la grotte à chauves-souris ou dans les cavités de pierres remplies d’eau).

Pause philosophique

A la fin de la journée, il nous offre nos « totems » qui sont les fruits d’un arbre du coin qui ressemble à des perles. Traditionnellement, nous sommes les seules à pouvoir les toucher. Sinon nos totems perdent leur force protectrice. « Si vous les perdez un jour, ne les cherchez pas. Ce sera le destin. ». Je ne crois pas vraiment en ce genre de mythe, mais c’était une scène très touchante, apaisante et agréable. Et par principe, je tiens quand même à être la seule à toucher le mien 🙂

Nous terminons notre journée sur la plage de galets où nous nous lavons un peu (pour enlever l’argile et tout ce qu’on a ramené de nos baignades dans le fleuve). Guillermo nous explique la méthode de méditation par assemblage de tour de pierre : le but est de faire une tour avec sept galets, chacun représentant un aspect important de notre vie. L’objectif est qu’elle tienne debout le plus longtemps possible, bien sûr.

Nous nous séchons et refaisons le trajet inverse jusqu’à Florencia (moto + taxi). Nous rentrons épuisées mais ravies de notre expérience. Et Guillermo est vraiment sympa : il nous a même proposé de nous faire visiter Florencia le lendemain, ce que l’on a bien sûr accepté !

excursion foret amazonie

excursion foret amazonie

excursion foret amazonie

excursion foret amazonie

2 réflexions au sujet de « Deux jours d’excursion dans la forêt amazonienne de Colombie »

  1. Ping : Destination : Colombie – Les voyages de Maxylou

Une remarque ? Un commentaire ? Une question ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.