Manger (et boire) en Colombie

C’était mon premier voyage en Amérique du Sud, alors je ne sais pas ce qui est typique de la Colombie ou non. Mais voici quelques souvenirs culinaires de mon séjour :


  • Les jus et les fruits frais

Alors évidemment, c’est le premier point à noter. Ca a été mon vrai coup de cœur et un gros manque en retournant en France. Les colombiens boivent des jus de fruits frais absolument partout. Ils sont pas chers, on les trouve partout, et ils sont excellents ! On peut choisir entre boire les jus dans de l’eau ou du lait. Mon coup de cœur, c’est bien sur les jus de mangues, d’ananas et de fruits de la passion. Il y aussi des fruits que nous ne connaissons pas en Europe, comme le lulo (un fruit blanc très doux).


  • Lemonade de coco

Autre tuerie colombienne ! C’est une boisson très fraîche à base de lait de coco, de citron et de sucre de canne. J’en ai bu plusieurs, des plus ou moins bons, mais dans tous les cas c’était hyper rafraîchissant.


  • Les bananes plantains

C’est un peu les pommes de terre de là-bas, ou le pain. Les bananes plantains vertes sont écrasées et frites, elles servent alors à saucer les plats (comme une biscotte). Les jaunes sont préparées différemment et sont plus tendres. Une des spécialités est la banane plantain cuite et fourrée avec du fromage et/ou de le gelée de goyave. C’est trop bon !

On peut aussi manger des chips de banane plantain, en apéro, ou alors elle peut servir de base en remplacement de la pâte pour un genre de pizza locale.


  • La citronnade colombienne

Les colombiens boivent aussi une citronnade qu’ils préparent avec de la panela, du sucre de canne plus ou moins raffiné. Les recettes varient selon les familles, je pense. Nous en avons même goûté une qui était fermentée et un peu alcoolisée.


  • Les beignets/pâtisseries colombiens

De la même façon que l’on trouve des stands qui proposent des jus de fruits frais un peu partout, on peut trouver des beignets à chaque coin de rue des villes et villages colombiens.

Il y a notamment des arepas, qui sont des beignets de farine de maïs fourrés avec du fromage ou des œufs. J’ai également goûté des bunuelos, des petites brioches au fromage colombien.


  • Les poissons

A Florencia, mais surtout sur la côte caraïbe, j’ai goûté quelques poissons grillés typiques de la Colombie. Accompagnés de bananes plantains, c’était délicieux.


  • Les bières

La Colombie n’est pas réputée pour ses bières. Les marques que l’on trouve partout sont les « Poker », les « Budweiser » américaines, ou les Club Colombia. Ce sont des bières industrielles, donc pas incroyables.


  • Mention spéciale pour l’étrange cholao…

Alors ça, c’était notre dessert « WTF »… On a pas compris ce qu’on a mangé, mais apparemment les jeunes colombiens en raffolent. Dans un gobelet, on nous a mis de la glace, du jus de fraise, de fruit de la passion, du chocolat, de la confiture de lait, des morceaux de litchis et d’autres choses non identifiées… C’était très sucré, et… étrange.


  • Le café et le chocolat

Colombie oblige, le café et le chocolat ont une place importante dans la culture et l’industrie. Les colombiens en boivent beaucoup, et je les ai trouvé très bons.

Une réflexion au sujet de « Manger (et boire) en Colombie »

Partagez vos avis et expériences...