Kuala Lumpur, la capitale qui déteste les piétons

Kuala Lumpur

Premier et dernier arrêt de mon voyage en Malaisie, Kuala Lumpur est la capitale du pays. Ayant juste avant passé près de neuf mois en Asie (du sud et du sud-est), Kuala Lumpur a été un vrai choc pour moi. Exit les motos et les scooters qui envahissent les rues et les trottoirs, les vendeurs de rue et les chauffeurs de tuk-tuk un peu insistants… Place aux hôtels de luxe, aux gratte-ciel illuminés et aux immenses centre commerciaux. Lire la suite

Chasse au street art à Georgetown

Georgetown

Après deux jours à Kuala Lumpur, la capitale (sur laquelle je reviendrais dans un article futur), j’ai décidé de commencer mon exploration de la Malaisie en me rendant à Georgetown.

Georgetown est une zone assez touristique de la Malaisie. A 5 heures de bus de Kuala Lumpur, il s’agit du quartier colonial de l’île de Penang, située au nord de la péninsule Malaisienne. Fondée par les anglais au XVIII° siècle, le centre-ville a été classé patrimoine mondial de l’UNESCO en 2008. Lire la suite

Luang Prabang, un autre visage du Laos

Vue sur Luang Prabang

Aaahh, Luang Prabang… Quant on en vient à parler du Laos, on finit toujours par en arriver à cette ville. Il faut dire qu’elle est visitée par tous : les jeunes en manque de soirées (à l’heure ou j’écris nos camarades de chambre vivent une gueule de bois que je leur souhaite mémorable vu le bordel qu’ils ont foutu en rentrant hier soir…), les familles en vacances et les voyageurs en quête d’aventure. Tous se retrouvent à un moment de leur découverte du Laos à Luang Prabang.

Pour autant, je ne savais pas à quoi m’attendre. On avait prévu d’y passer sans trop savoir pourquoi, juste pour voir. Lire la suite

La visite des « Killing Fields » de Phnom Penh, entre histoire et réflexion

Les Killing Fields de Phnom Penh

Capitale et ville majeure du Cambodge, Phnom Penh n’a pas beaucoup d’arguments pour attirer les touristes. Comme beaucoup de capitales en Asie du Sud-Est, les visiteurs s’y arrêtent surtout pour transiter entre deux destinations. On comprend pourquoi : saleté, bruit, sensation de confinement, peu d’activité à faire… Mais Phnom Penh a ça de différent que les voyageurs y viennent pour visiter les sites commémoratifs des victimes des Khmers Rouges. Premiers de cette liste, les célèbres « Killing Fields de Choeung Ek ». Lire la suite

Koh Kong, quand le Cambodge se met à nous charmer

Lou dans les mangroves de Koh Kong

Je l’avais écrit précédemment : notre arrivée à Kampot et à Kep nous avait laissés un peu sceptiques. Très jolies bourgades, mais extrêmement touristiques et aux ambiances étranges. Il faut dire que nous venions de quitter le Vietnam à regret, et il est toujours un peu délicat de se ré-acclimater dans un nouveau pays quand on songe encore à l’ancien. Mais Koh Kong nous a fait

La suite logique de notre voyage aurait été d’aller à Sihanouk-Ville, la cité balnéaire située à l’ouest du pays. Mais vu notre état d’esprit, nous savions d’avance que ça ne nous conviendrait pas. On avait besoin de voir le Cambodge, le modeste, le discret, celui des campagnes et des villes qui n’ont aucun argument à faire valoir pour apparaître dans les guides touristiques.

C’est donc tout naturellement que l’on a décidé de se perdre au hasard des chemins. On n’a alors qu’un objectif à moyen terme : arriver à Battambang, la deuxième plus grosse ville du pays. Et ce fut la meilleure (bien que clairement pas de tout repos) décision que l’on ai prise jusque là ! Lire la suite

Ho-Chi-Minh-Ville et son Musée des vestiges de guerre

Ho-Chi-Minh-Ville

Après avoir passé un peu plus d’une semaine à traverser le pays à moto, nous arrivons à Ho-Chi-Minh-Ville. Anciennement « Saïgon », il s’agit de la plus grosse ville Vietnamienne avec 8,4 millions d’habitants. C’était la capitale du pays, mais elle a laissé sa place à Hanoï après la défaite de l’état du Sud lors de la  guerre du Vietnam.

Contre toute attente, j’avais vraiment aimé Hanoï. Un joyeux bordel organisé, comme on dit. Mais Ho-Chi-Minh-Ville ne m’a pas vraiment convaincue… Lire la suite

Hanoï, la capitale Vietnamienne, nous met l’eau à la bouche

Hanoï

Première étape de notre road trip en Asie du Sud-Est, nous n’avons pas réellement visité Hanoï, la capitale Vietnamienne. Nous étions ici avec un objectif bien précis : trouver la moto qui allait nous emmener dans tous les recoins du Vietnam, du Cambodge et du Laos. Importante mission !

Pour autant, ce fut mon premier contact avec le pays, et j’ai vraiment aimé la ville.

Quand on lit les avis des voyageurs sur Hanoï, on trouve souvent les mêmes choses. La ville est étroite, bruyante, polluée et angoissante. C’est d’ailleurs comme ça que Max me l’avait décrite aussi avant que l’on y arrive. Ça ne présageait rien de bon pour moi. Lire la suite

Nyapyidaw, la capitale fantôme (ou comment dormir dans un hôtel 5* pour 30 euros)

Si dans la pratique tout le monde considére Yangon comme la capitale du Myanmar, la capitale officielle est pourtant Nyapyidaw.

L’histoire de cette ville est incroyable et incompréhensible, et c’est justement ce qui nous a poussé à nous y rendre.

En 2005, la junte militaire qui contrôle le pays annonce à la population (et au monde) que la capitale sera déplacée, et ce du jour au lendemain. De Yangon ça doit devenir Nyapyidaw, ou, selon son nom local, « Nya Pyi Taw ». Les fonctionnaires doivent donc déménager à plus de 200 km au nord-ouest. Lire la suite