Quoi voir à Upolu, l’île principale des Samoa ?

[Si, si, le truc blanc qui flotte au loin, c’est moi !]

Si nous avions initialement prévus de faire le tour de l’île à pied et en tente, la chaleur et l’humidité de la saison des pluies a su nous faire changer d’avis. En arrivant à Faofao Beach Fales, on s’est sentis happés par l’endroit : comment vouloir reprendre la route après avoir découvert ce petit coin de paradis ?

Du coup, notre fale est devenue notre base stratégique. Au lieu de partir avec nos sacs et d’avancer de quelques kilomètres sur l’île (d’autant que les logements disponibles pour touristes sont rares), nous partions découvrir les environs à la journée et rentrions dormir dans notre petite cabane… Ou nous restions sur place pour profiter de la mer !

Même si l’idée d’adhérer au rythme posé et lent du pacifique était tentant, nous nous sommes quand même motivés à découvrir quelques sites locaux. Voici ce que nous avons visité sur l’île d’Upolu :

SOMMAIRE D’ARTICLE


La Piula Cave Pool

Depuis Apia, nous nous sommes arrêtés à l’Est de l’île pour découvrir la Piula Cave Pool.

Il fait très chaud pour notre premier jour en dehors de la capitale. Le poids de nos sacs (maintenant chargés d’une tente et de deux matelas de camping…) ne nous aide pas à lutter contre la chaleur ! Du coup, c’est avec grand plaisir que nous nous arrêtons pour une pause baignade dans cette fameuse piscine naturelle.

On dirait un bain romain, vu d’ici !

La météo n’est pas top pour ce premier jour, mais nous remarquons tout de suite à quel point l’eau est translucide. Il faut dire que ce n’est pas de l’eau de mer mais un bassin naturel.

A peine on trempe un pied dedans qu’on remarque d’énormes poissons autour de nous. C’est assez étrange mais plutôt cool !

Comme nous y sommes pendant la saison des pluies et que la météo du jour n’est pas top, nous étions seuls dans le bassin tout du long. Mais nous parlons des Samoa, il ne doit jamais y avoir foule !

Le poisson est plus gros que lui 😉
voir à Upolu
On se sent mieux. Pendant 5 minutes seulement, mais c’est toujours ça !

Quoi qu’il en soit, l’endroit doit être très chouette pendant un jour de beau temps. Il y a même des chaises et des tables pour se poser en regardant la mer !

Conseil : l’entrée pour la Piula Cave Pool coûte 5 talas par personne (1,2 euros environ). Ça vaut le coup de faire trempette avant de prendre le prochain bus !


To Sua Ocean Trench, le passage obligé des visiteurs

S’il y a une activité ultra touristique aux Samoa, c’est bien le To Sua Ocean Trench. En même temps, cet endroit mérite bien son titre.

Alors que nous dormions à 6 km de là, nous ne pouvions passer à côté de cette activité… Même si la flemme a quand même bien failli nous attraper, pour être honnête !

Nous commençons donc à marcher en fin de matinée. Une demi heure plus tard, les propriétaires du lieu qui passent par là en voiture nous prennent en stop et nous amènent à destination. Plutôt pratique !

Le site est très impressionnant. Il s’agit de deux trous béants dans le sol, un vide et l’autre rempli de 30 mètres d’eau de mer, qui se rejoignent via une ancienne coulée de lave. S’il est impossible de descendre dans le premier, le second est accessible via une immense échelle. Moi qui n’aime pas trop le vide, je tremble comme une feuille en descendant. Mais ça vaut clairement le détour.

L’eau est translucide et à température parfaite. Mais c’est normal puisque c’est de l’eau de mer !

voir à Upolu
voir à Upolu
Max a fait tout le chemin inverse pour me prendre en photo !
voir à Upolu
L’eau se reflète sur les pierres volcaniques

On peut s’avancer dans la grotte pour observer la coulée qui mène à l’autre trou. Le seul bruit que l’on entend, c’est celui des gouttes qui tombent du plafond.

voir à Upolu

Après une heure de baignade, nous décidons de sortir et de faire le chemin du retour. On profite un peu du jardin, on se douche (pour enlever le reste de sel) et c’est parti ! Comme à l’aller, on nous prendra en stop à mi-chemin. Nous voilà de retour !

Les jardins sont colorés et apaisants

Conseil : il vaut mieux prévoir sa visite à l’Ocean Trench pendant la marée basse. A marée haute, les vagues dépassent la barrière de corail et remuent le fond marin. L’eau devient alors maronnasse et trouble. Moins glop.


La Coastal Walk

Sur le chemin nous ramenant de notre Fale à Lalomanu jusqu’à Apia, nous décidons de faire un stop sur la route pour visiter la Coastal Walk. Ce fut toute une aventure !

D’abord, il nous a fallu marcher pendant une heure et demi avec nos sacs en plein soleil. On se fait finalement prendre en stop et les gentils conducteurs nous déposent devant la coastal walk. Mais ce qu’on ignorait, c’est qu’il fallait encore marcher pendant plus de 3 kilomètres pour arriver au début de la « vraie » marche !

Nous avançons donc comme on peut, dégoulinants de partout et souffrant du poids de nos sacs. C’est à ce moment là que l’on réalise que l’on a pas rempli notre gourde avant de partir. Bien joué, les enfants !

On arrive finalement au début de la marche et on cache nos sacs dans les fourrées pour ne pas avoir à les porter. De toutes façons, il n’y a absolument personne autour de nous. Mais on ne sait jamais !

Qui c’est qui a envie de marcher encore deux kilomètres dans la forêt ? :O
Les fleurs des Samoa sont toujours très colorées
Et les arbres ont de drôles de racines

La balade commence dans la forêt, mais nous arrivons vite au bord de la falaise. Et c’est là que l’on a une magnifique vue sur la côte et les arches de pierres volcaniques.

voir à Upolu
Vue sur la côte
voir à Upolu
La coastal walk porte bien son nom !
La roche volcanique est trouée par endroit : on voit la mer sous nos pieds
voir à Upolu
Plage de roches volcaniques
voir à Upolu
Je fais la maline, mais ça ne va pas du tout…
Arche volcanique

Retour sportif

Après être allé au bout de la balade, puis être revenus, il nous faut encore faire tout le trajet du retour jusqu’à la route principale. C’est parti pour une heure de marche sous un soleil de plomb, sans une seule goutte d’eau ! On fait plusieurs pauses dans les rares espaces d’ombre que l’on trouve. Quand on arrive sur la route, on rencontre quelques Samoans qui se reposent sous les arbres. Par chance, il leur reste un peu d’eau dans leur gourde. Voyant notre état, il nous la propose. Ce fut les meilleurs gorgées d’eau de toute ma vie ! En plus je ne sais pas par quel miracle l’eau était fraîche. Waw.

Après cela, nous avons simplement attendu qu’un bus passe et nous sommes montés pour aller à Apia. Ce fut la fin de notre road trip sur Upolu !


Après deux semaines à Upolu, nous retournons donc à Apia pour nos derniers jours au Samoa. Au programme : cultural show et dégustation de plats locaux !

D’autres articles sur ce qu’il y a à voir à Upolu :

« Samoa best kept secret : To Sua Ocean Trench » (Happiness and Things)

« To Sua Ocean Trench aux Iles Samoa en Polynésie » (Globe Trotting)

« To Sua Ocean Trench, Samoa » (Tom Archer)

voir à Upolu
Samoan style!

Une réflexion au sujet de « Quoi voir à Upolu, l’île principale des Samoa ? »

Une remarque ? Un commentaire ? Une question ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.