Tentative de « baignade sur plage indienne » à Marari’s Beach

AllepeyDepuis notre départ, j’avais répété à Max : « Avant de partir vadrouiller dans les pays froids ou dans les terres, je veux au moins m’offrir quelques jours de repos à ne rien faire du tout à part boire des cocktails sur la plage ».

Pour les cocktails, il fallait déjà faire une croix dessus. L’alcool est difficile d’accès en Inde (il faut aller dans les magasins gouvernementaux) et on trouve surtout des « Mocktails », c’est à dire des boissons non alcoolisées.

Il restait les plages.

Oui mais voila, l’Inde n’est pas le pays qu’il faut visiter pour la bronzette, on le sait bien. A part Goa (et encore, apparemment c’est loin d’être des plages vraiment paradisiaques et l’ambiance n’est pas vraiment reposante), les plages propres et où l’on peut se mettre en maillot de bain sont peu nombreuses – les indiens se baignent habillés et ce ne serait vraiment pas respectueux de se mettre en deux pièces à côté d’eux…

De toutes façons, dans le Tamil Nadu, la baignade est quasi impossible. Il y a très peu de plages (plutôt des récifs) et quand il y en a, elles sont extrêmement polluées. Et puis les courants sont tellement forts qu’il est plus que déconseillés de s’y baigner au dessus des genoux.

Alors on s’est dit que le Kerala s’y prêterait mieux, et nous étions prêts à se payer un petit bungalow au bord d’une plage reposante. 

J’avais lu en ligne que la Marari’s Beach était calme, propre et agréable. Comme elle se trouve à 15 kilomètres d’Allepey, où nous étions alors, nous y sommes allés.

Après 30 minutes de tuk-tuk, nous arrivons sur place. L’endroit est joli et peu fréquenté. Mais le soleil tape très fort et il n’y a aucune zone d’ombre, juste quelques parasols et des chaises en plastique que l’on peut louer… Pas très confort.

Nous entrons dans l’eau très facilement, mais la mer est opaque et pas très agréable. Le courant est puissante et nous ne pouvons pas aller loin.

Les pêcheurs font des allers-retours sur la plage à quelques centaines de mètres. Il y a aussi des indiens en famille qui se promènent sur la plage et on se sent quand même vite observés (c’est déjà le cas d’habitude, alors en étant à moitié à poil…). Et puis ce n’est pas non plus très propre. Sans parler des corbeaux, qui zieutent nos affaires dès qu’on s’éloigne un peu…

Finalement, nous ne passerons qu’une après-midi à Marari’s Beach. Je crois que la plage, ça m’emmerde, en fait. Et puis, l’Inde n’est pas le pays qui s’y prête… Alors autant laisser tomber et partir découvrir un peu plus du Kerala !


Sri Lanka, Inde, Népal, Myanmar, Vietnam et Cambodge… Retrouvez ici le bilan et les anecdotes de nos 6 premiers mois de voyage en Asie !

Partagez vos avis et expériences...