Nos logements testés en Inde du Sud (Tamil Nadu, Pondichéry, Kerala et Karnataka)

Parce qu’on ne sait jamais si on reviendra quelque part, j’aime prendre des notes sur les endroits dans lesquels nous avons dormi. Ça permet de s’y retrouver ! Il est en effet très difficile de savoir ce qui nous attend quand on réserve un logement à l’avance, et le prix est un critère peu suffisant et très aléatoire. Alors les valeurs sures, il vaut mieux les noter !

Pendant notre voyage de près d’un mois et demi en Inde du Sud, nous avons majoritairement dormis dans des guesthouses ou des auberges de jeunesse. Il est difficile de bien comprendre la différence entre les termes utilisés dans le pays. On peut ainsi trouver des « lodge », « villa », « homestay », « guesthouse », « hotel », « hostel », « tourist home »… et il s’agit souvent de synonymes, ou presque. Les « hôtels » sont souvent plus riches, mais la majorité des endroits appelés « hôtels » ne sont en fait que des restaurants locaux… Les guesthouses sont des mini-hôtels gérés par des familles, et les « hostels » (ou « dormitory ») sont des auberges de jeunesses (avec des chambres individuelles et des dortoirs). Bref, difficile de s’y repérer, mais en soi ça n’a pas beaucoup d’importance. Ce qui compte, c’est d’avoir un lit et une douche (des toilettes aussi, ça peut servir ! Enfin, pas pour moi hein, mais je connais des gens qui ne digèrent pas trop le piment et du coup, enfin… Bref. C’est pour une amie.).

Les prix peuvent être extrêmement variables, de quelques centaines de roupies (3-4 euros) à plus de 20 000 (+260 euros). C’est évidemment moins cher à deux, puisque l’on paye à la chambre, sauf les lits dans les dortoirs (qui perdent du coup de leur intérêt). En moyenne, nous nous sommes donnés pour limite 1400 roupies la nuit à deux (18 euros) ce qui est déjà énorme pour notre budget. Nous étions plus souvent proche de 800 roupies (10,5 euros). A Allepey, nous avons par exemple dormi dans une chambre très agréable pour 360 roupies (4,80 euros), tandis qu’à Munnar (très touristique) nous avions une chambre très sale, sans couverture et sans fenêtre pour 1400 roupies (18 euros). Le fait de choisir des chambres climatisées (« AC rooms ») peut aussi faire exploser le budget logement. Ça va dépendre de notre gestion de la chaleur !

En hors saison, nous n’avions pas besoin de réserver à l’avance, ce qui permet de négocier sur place. Sauf qu’en réalité, une fois que nous n’avions plus la moto, c’était quand même très contraignant de devoir marcher d’un endroit à un autre avec nos affaires sans savoir où aller, surtout après une journée de transport et sous la chaleur indienne. Mais pour avoir les meilleurs prix, pas de secret, il faut prendre son temps. Si on veut réserver, les sites Booking ou, mieux, Agoda, font le job. Je me méfie toujours des promotions affichées sur ces sites, j’ai quand même l’impression que ce sont des rabais permanents qui n’en sont donc pas du tout…

Du coup, voici mes notes sur les endroits où nous avons dormi entre le Tamil Nadu, l’état de Pondichéry, le Kerala et le Kanartaka (les prix sont indiqués par chambre) :


Chennai :
  • Hôtel suriya international : 1620 INR. Pas facile à trouver, très cher pour la qualité, WIFI qui fonctionne à peine, bouffe pas top et gérant pas sympa. Naze.
  • Redlollipop hostel : 550 INR le lit dans le dortoir mixte (donc 1100 pour deux) avec AC. Notre QG à Chennai. La ville est chère, et c’est le meilleur rapport qualité-prix qu’on ait trouvé. Propre, personnel très sympa, très bon WiFi, ambiance backpacker très cool. Bon moyen de rencontrer des voyageurs.

Pondichéry :
  • La maison Radha : 1230 INR avec AC. Très propre, joli et agréable (notamment la terrasse), mais un peu cher pour la ville.

Trichy :

  • JK Residency : 810 INR avec AC (réduction agoda). Propre, très loin de la ville.

Madurai :
  • Lakeview Hôtel : 777 INR avec AC (réduction agoda). Très grandes chambres, propre, WiFi correct.

Kanyakumari :
  • Hôtel sangam : 1300 prix affiché négocié à 900 INR facilement (sans AC). Propre, calme, bon WiFi.

Munnar :
  • Double Tree villa : 950 INR (réduction agoda). Loin des plantations de thé. Peu d’intérêt, Bouffe pas top, WiFi très faible, plutôt propre.
  • Noahs Ark Inn : 1400 INR. Très sale, odeur de renfermé, WiFi correct.

Kochi :
  • Treeloft : 500 INR sans AC. Propre, petit mais très confortable, peu de pression d’eau, très bon WiFi.

Allepey :
  • Aham Yoga Nest : 360 INR sans AC. Grande maison géré par un jeune indien qui l’a achetée pour tout retaper. Confortable et propre, possibilité d’organiser une sortie canoë sur les backwaters à un bon prix, wifi moyen.

Trisshur :
  • Shwetkiran Homestay : 1200 INR sans AC. Propriétaires très sympas

Kannur :
  • SSApartment Homestay : 1300 INR avec AC. Deux immenses chambres avec salles de bain et cuisine/Salon.

Mysore :
  • Comfort Hostel : 810 INR, sans AC. Chambre propre et proche du centre.

Bangalore :
  • OYO 7480 Garden Green : 870 INR, avec AC. Wifi moyen mais chambre propre. Loin du centre et de la gare principale.

Sri Lanka, Inde, Népal, Myanmar, Vietnam et Cambodge… Retrouvez ici le bilan et les anecdotes de nos 6 premiers mois de voyage en Asie !

Partagez vos avis et expériences...