Excursion « De Reykjavik à Vik » : exploration des merveilles de la côte sud de l’Islande (partie 2)

vikAprès nous être arrêtés voir les chutes de Seljlandsfoss et de Skógafoss (voir l’article précédent), nous continuons notre exploration des merveilles de la côte sud de l’Islande.

Notre troisième arrêt nous amène devant lglacier de Sólheimajökull.

La côte sud de l’Islande : le glacier de Sólheimajökull

Il s’agit d’un relativement petit glacier (une dizaine de kilomètres de long) qui brille au soleil. En bas du glacier, nous nous équipons de vrais crampons, de pics et de casques pour entreprendre son ascension, et c’est parti !

Nous marchons une vingtaine de minutes pour arriver à des espèces de langues formées dans la glace. Avec le vent et la neige, le glacier prend des formes très originales. Il y a par exemple de nombreuses cavités, parfois suffisamment grandes pour que l’on pose en dessous. On voit des panoramas assez dingues !

Les langues du glacier de Sólheimajökull

Le glacier de Sólheimajökull : Côte sud de l'Islande

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Nous continuons notre progression sur le glacier. Avec le soleil, la glace brille et reflète le ciel. Les paysages sont vraiment beaux.

A certains endroits, on peut même voir des amas de sable noir (qui se trouve également sous la glace). Il s’agit de pierre volcanique. Avec les coups de vent, ce sable est saisi dans la glace et la neige et forme des rainures noires dans la masse du glacier.

Terre noire au glacier de Sólheimajökull

Nous nous retournons vers la plaine (elle aussi magnifiquement ensoleillée) et faisons notre randonnée en chemin inverse pour retourner au bus.

Vue sur le glacier de Sólheimajökull


La plage de sable noir de Vik

Nous arrivons ensuite à Vik. C’est un tout petit village de 300 habitants dont l’église domine la colline. Le ciel rose et la mer donnent un cachet à la scène. J’en siffle d’admiration.

Sa plage est une attraction très prisée des visiteurs, car elle est formée sur de la roche volcanique qui donne une couleur noire au sol. Quand nous arrivons, le soleil est en train de descendre dans le ciel et la vue est vraiment magnifique. Vu le froid on a absolument pas envie d’aller piquer une tête, mais on admire la vue avec plaisir.

Le sable noir de Vik

La roche mouillée est dorée au contact de la lumière du soleil. C’est assez impressionnant à voir et on prend plaisir à photographier la scène.

Ce qui fait la beauté de cette plage n’est pas uniquement son sable. La pression de l’eau a formé des colonnes de roches volcaniques qui sortent de la mer. Les légendes du coin racontent qu’il s’agit de trolls qui se seraient transformés en pierre au contact du soleil.

Plage de Vik

Pour finir cette magnifique journée, nous nous rendons tous ensemble dans un restaurant de Vik en attendant que la nuit tombe complètement. Nous prenons tous les deux une soupe de poisson (le seul plat un peu typique de la carte).

On remonte ensuite dans le bus pour rentrer à Reykjavík. Nous nous arrêtons de temps en temps pour que notre guide scrute le ciel à la recherche d’un début d’aurore boréale. Malheureusement, les nuages viennent soudainement d’apparaître et il nous est impossible de voir quoi que ce soit.

Nous rentrons donc à notre hôtel, de magnifiques paysages plein la tête.

5 réflexions au sujet de « Excursion « De Reykjavik à Vik » : exploration des merveilles de la côte sud de l’Islande (partie 2) »

Partagez vos avis et expériences...