Le parc Minneriya, Sigîriya et Dambulla : entre éléphants, Bouddha et randonnée

dambullaAprès les plages de Tricomalee, nous sommes retournées dans le centre du pays avec pour double objectif de voir le Rocher du Lion et les éléphants.

Nous avons opté pour un logement à Habarana, petite ville permettant de rayonner facilement entre les différentes zones que l’on voulait visiter.

Le premier jour, nous avons loué une jeep et un guide pour faire un safari dans le parc Minneriya.

Une centaine d’éléphants se trouvent dans ce parc, ainsi que des oiseaux et des insectes en tout genre. Le safari est d’ailleurs assez agréable. On va passer plus de deux heures dans le parc, à admirer les troupeaux d’éléphants. Moi je me remets tout juste d’une bonne intoxication (ou insolation, on ne sait toujours pas), mais j’arrive quand même à apprécier le paysage et les animaux.

Le lendemain, nous commençons par nous rendre à Sigirîya dans la matinée. Nous prenons un tuk-tuk pour nous rendre au pied du rocher du lion. L’accès pour l’ascension de ce rocher est assez chère, et il existe en fait un rocher équivalent en face qui permet d’admirer la vallée et le rocher du lion lui-même. Nous décidons donc de faire cette randonnée pour arriver en haut. Au début, il s’agit surtout de marches en pierre à grimper.

Nous tombons ensuite sur un Bouddha couché, et l’ascension se transforme ensuite en escalade de rochers plus ou moins balisés.

Une fois en haut, nous sommes récompensées de nos efforts par une vue incroyable sur toute la région. De loin, on arrive même à apercevoir des statues immenses de Bouddha dans la vallée. 

Nous restons un moment en haut puis décidons de redescendre pour nous rendre à Dambulla. Un peu de marche et un bus plus tard, nous nous trouvons au centre-ville.

Dambulla n’est pas une grande ville. Son intérêt touristique principal sont les « cave temples ». (ou le « temple d’or de Dambulla »). Ce sont cinq grottes qui racontent l’histoire de Bouddha à travers des peintures ou des statues datant parfois du 1er siècle. Ce sont les grottes les mieux préservées du pays. Je n’ai pas pu prendre de photo, bien sûr, vu qu’il s’agit d’un temple, mais l’endroit était très agréable. C’était surement la visite de temple que j’ai préférée (à part a partie ou il a fallu grimper des centaines de marches en plein soleil de 14h…).

Après ces deux jours passés à Habarana, nous reprenons un bus et partons pour Kandy, un peu plus au sud, pour découvrir notre première grande ville Sri Lankaise !


Sri Lanka, Inde, Népal, Myanmar, Vietnam et Cambodge… Retrouvez ici le bilan et les anecdotes de nos 6 premiers mois de voyage en Asie !

2 réflexions au sujet de « Le parc Minneriya, Sigîriya et Dambulla : entre éléphants, Bouddha et randonnée »

Partagez vos avis et expériences...