Kandy, son lac et ses spectacles

kandyAprès la visite de Sigîriya et de Dambulla, nous nous sommes rendues à Kandy.

C’était notre première grosse ville Sri Lankaise, et au premier abord, on a surtout détesté. Il y avait trop de monde, trop de bruits, et la route principale étant en travaux, nous avions mis deux heures de plus que prévu pour arriver à la gare routière… Belle entrée en matière.

Mais une fois que l’on a pu trouver une guesthouse et que, nos affaires posées, on est parties marcher dans la ville, j’ai pu profiter un peu mieux de l’endroit.

Kandy est construite autour d’un lac qui est très agréable à regarder et pour se promener. On y trouve des canards, des tortues et même des gros iguanes !

Nous avons passé deux jours à Kandy.

Le premier jour, nous avons surtout visité le temple de la dent.

C’est un temple immense dans lequel ont lieux de nombreuses cérémonies tous les soirs. Il y a des pèlerinages, de la musique Sri Lankaise, des offrandes… C’est sans conteste le plus impressionnant que l’on ai vu, même si personnellement j’ai trouvé ça assez décevant. En fait, ce temple est supposé contenir la dent de Bouddha, celle qu’il aurait laissé après son entrée au Nirvana comme trace de sa venue. Le truc, c’est que la dent n’est pas réellement visible. On fait la queue dans une foule incroyable pour passer à la queue-leu-leu jusqu’à un hôtel où se trouve une boîte dans laquelle est rangée la supposée dent (derrière un mec qui récolte des offrandes). J’ai mis un moment avant de comprendre que c’est ça que je devais voir. Et pas le temps de regarder deux fois, la foule nous pousse vers la sortie !

En fait, la dent n’est réellement montrée qu’une fois tous les sept ans, et les pèlerins font alors la queue pendant des jours pour l’entre-apercevoir.

Mais en soi, le temple reste très beau et c’est surtout l’ambiance qui est remarquable : entre une attraction touristique et éducative (il y a des classes scolaires) et un lieu de haut pèlerinage.

Le soir, à Kandy, ont également lieu des spectacles de danse traditionnelle. Nous en avons choisi un au hasard, après que les rabatteurs nous ai harcelées sans relâche…

Le spectacle était original, entre danse, musique et acrobaties. J’ai trouvé les différentes prestations assez inégales. Mais les marcheurs sur les braises étaient quand même les plus impressionnants !

Le lendemain, nous avons passé une partie de la journée au jardin botanique de la ville. C’est un jardin mythique du Sri Lanka. On y trouve pas mal de plantes, mais certaines sont très mal entretenues (mention spéciale pour le jardin d’épices… Ou de mauvaises herbes, plutôt). Par contre, le lieu est très apaisant. On a fait notre petite sieste dans l’herbe. Nous y étions un dimanche, et c’était une chance puisque le jardin est très animé le week-end : il y a des familles qui viennent pique-niquer et des jeunes couples en rencards (c’est trop mignon à voir).

Ensuite, comme il nous restait un peu de temps, nous sommes allées nous faire masser. Nous avions réservé le massage via l’Office de tourisme et c’était plutôt décevant. C’était sensé être « ayurvédique » (une forme de médecine indienne), mais perso ça ne m’a pas emballée plus que ça. Même le cadre, donné comme « exceptionnel », était assez sur-vendu.

En tous cas, après nos deux jours à Kandy, nous prenons le train pour traverser les montagnes et nous rendre à Ella. Et c’est encore tout un périple… !


Sri Lanka, Inde, Népal, Myanmar, Vietnam et Cambodge… Retrouvez ici le bilan et les anecdotes de nos 6 premiers mois de voyage en Asie !

Une réflexion au sujet de « Kandy, son lac et ses spectacles »

Partagez vos avis et expériences...