Bogotá, la capitale colombienne

bogotaMon dernier arrêt en Colombie fût la capitale, Bogotá, que j’avais esquivée jusque là.

En sortant de l’aéroport, je découvre tout de suite l’ampleur de ce monstre de ville qui regroupe près de 7 millions d’habitants. Il me faut plus d’une heure de taxi pour me rendre dans le quartier de la Candelaria, le quartier historique, où Nath a réservé une auberge de jeunesse dans laquelle elle m’attends.

Je n’ai passé que deux jours à Bogotá, parce que je n’aime jamais trop m’attarder dans les grosses villes en général, et j’avoue que ça m’a suffit. Lire la suite

Carthagène et ses quartiers touristiques

cartageneDernière étape de mon passage dans le nord de la Colombie : Carthagène.

Egalement appelée « Carthagène des indes » (en opposition avec la ville homonyme d’Espagne), ce doit être être la ville la plus touristique de Colombie. Ceci s’explique en raison du fait qu’il s’agit d’une ancienne ville coloniale espagnole dont l’architecture est typique et très colorée, mais aussi parce que c’est une ville portuaire qui donne accès aux belles plages de la mer des caraïbes. J’ai d’ailleurs repéré beaucoup d’américains (contrairement aux autres endroits que j’ai visité où les touristes étaient souvent européens). Lire la suite

Journée compliquée à la playa blanca…

cartageneMon deuxième jour dans le nord de la Colombie fut très spécial

John avait décidé de nous emmener, son beau-frère, sa belle-soeur et moi, à la playa blanca. Il s’agit de la plage la plus touristique des alentours de Carthagène, réputée pour son sable blanc et ses palmiers.

Nous y étions en avril, ce qui fait que nous avons eu la chance (relative, vu la suite des événements…) d’avoir de l’espace et de ne pas se baigner dans une foule de touristes. Quand je compare avec les photos sur internet, je comprends la déception des autres voyageurs… Lire la suite

La côte caraïbe : Barranquilla et ses environs

baranquillaAprès avoir vadrouillé dans le sud et le centre de la Colombie avec Nath, je rejoins John, mon ami colombien rencontré pendant nos études à Chicago, qui se propose de me faire visiter le nord du pays.

John est originaire de Manizales, dans la région de café, mais il vit et travaille sur la côte caraïbe depuis deux ans. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’est pas fan de la région. Et je comprends vite pourquoi : ici, contrairement aux autres endroits que j’ai visité depuis le début de mon voyage, on se sent souvent oppressé. Par la chaleur, d’abord, parce que le temps est souvent lourd et les températures élevées. Mais aussi par les différentes attitudes des locaux, qui m’ont donné une impression étrange. Lire la suite

Découverte de Florencia

florenciaComme je l’expliquais dans l’article précédent, notre guide colombien nous a proposé de nous faire visiter Florencia. Comme nous avions encore un jour de libre avant de retourner à Cali, nous avons accepté avec plaisir.

Guillermo est donc venu nous chercher le matin à notre guesthouse et nous sommes partis tous les trois pour le centre ville de Florencia. Lire la suite

Excursion dans la forêt amazonienne – 2ème jour

florenciaPour notre second jour à Florencia, Nath nous avait prévu une excursion dans l’Amazonie avec un guide local. C’est comme ça que l’on a rencontré Guillermo, qui nous a fait vivre une journée en immersion dans la forêt à la fois drôle, apaisante et philosophique 🙂

Nous sommes parties de Florencia le matin pour prendre un bus jusqu’à un petit village dont j’ai oublié le nom (oups). Nous avions ici rendez-vous avec Guillermo, avec qui nous avons pris un petit déj’ (on entre dans la période du voyage où on mangeait tout le temps !). Puis un chauffeur de scooter nous a rejoins et nous sommes partis tous les quatre sur des petits chemins de terre pour rejoindre l‘entrée du domaine de Guillermo, dans la forêt amazonienne. Lire la suite

Excursion dans la forêt amazonienne – 1er jour

florenciaUne fois arrivée à Florencia avec Nath, nous récupérons de nos coups de soleil du désert de la Tatacoa (ok, surtout moi) et nous nous rendons à l’auberge que Nath avait reservée, La Calera, qui se trouve à 30 minutes de la ville.

L’endroit est magnifique. Nous l’apprécions notamment à notre premier réveil, quand nous nous retrouvons à prendre un délicieux petit déjeuner traditionnel en quasi tête à tête avec des petits singes. Nous avons trois jours à passer ici, et si nous avons déjà un plan pour le lendemain, rien n’est prévu pour la journée. Nous acceptons donc avec joie la proposition des gérants de l’auberge de nous organiser une balade dans la forêt amazonienne qui nous entoure.  Lire la suite

L’insolite désert de la Tatacoa

Au centre de la Colombie se trouve un désert assez impressionnant, non par sa taille (seulement 300 kilomètres) mais ses couleurs : le désert de la Tatacoa. Ce désert – qui n’en est pas vraiment un puisqu’il s’agit techniquement d’une forêt sèche – a pour particularité d’être divisé en deux zones, une rouge et une grise, appelées ainsi à cause de la couleur du sol.

L’accès à Tatacoa est assez compliqué. Pour y arriver, nous avons pris un bus de nuit de Pereira jusqu’à Neiva. D’ici, nous avons pris un taxi partagé (nous étions 6 : Nath, ses collocs’ et moi), jusqu’à Villavieja, le village qui se trouve aux portes du désert. Lire la suite

Hacienda Guayabal, la mémorable ferme de café

peireraPereira est situé dans la région du café. J’ai donc naturellement profité de mon temps sur place pour visiter une « finca de cafe« , une ferme de café. Les gérants de l’auberge où je séjournais m’ont proposé deux fermes, mais seulement la plus lointaine dispensait un tour en anglais. Mon niveau d’espagnol étant proche du ridicule, c’est le choix que j’ai fait, et je me suis donc rendue à Hacienda Guayabal.

Une heure et demi de bus plus tard, j’arrive dans la montagne. Je suis la seule touriste et je dois vérifier sur Google map ma position pour descendre au bon endroit (il n’y a pas forcément d’arrêts de bus en Colombie, et on fait signe au chauffeur lorsque l’on veut descendre). Pour atteindre la ferme, je traverse un tout petit village. Lire la suite

Rando en solo dans la valle de Cocora

peireraJ’ai laissé Nath à son télé-travail à notre auberge de Pereira (le fameux « Colibri » où se trouvent tous les backpackers de la zone), et je suis partie une journée visiter la Valle de Cocora.

Il s’agit d’une vallée peuplée de grands palmiers avec une vue magnifique et différents circuits de rando à faire. Pour y accéder, il faut d’abord se rendre dans le village de Salento. 

Salento en soi est déjà un très joli endroit à visiter (bien que touristique) : les maisons sont toutes très colorées, la vue est splendide et on trouve différents magasins et marchés colombiens. Lire la suite