Balade au bord des canaux de Can Tho sur le delta du Mékong

Les canaux de Can Tho

Avant de nous rendre à Phu Quoc, l’île Vietnamienne, nous avions un dernier stop à faire au Vietnam : la ville de Can Tho.

C’est une grande ville Vietnamienne (plus d’1,2 millions d’habitants) de la région du sud du Mékong. Son attrait principal pour les touristes sont ses canaux et son marché flottant. En effet, il est possible de payer pour faire un tour en bateau sur les canaux. On peut alors aller voir le marché et acheter ainsi différents souvenirs, fruits ou légumes.

Pourtant, si Can Tho nous avait quand même tentés, nous n’avons pas souhaité faire la visite du marché. De ce que l’on a lu en ligne, c’est une tradition quasiment révolue. Le marché est surtout maintenu pour plaire aux touristes. Nous aurions pu y aller quand même, mais les prix étaient du coup élevés et il fallait en plus se lever très tôt pour avoir une chance de voir l’agitation de l’installation et des ventes du marché. Comme on n’était pas plus motivés que ça, on s’en est passés. De toutes façons, nous étions toujours en pleine célébration du Têt, le nouvel an asiatique. Peu de chance de voir des commerces à cette période…

Coucher de soleil à Can Tho

Une pause et un QG

Mais alors qu’est ce qu’on a fait à Can Tho et pourquoi on y a passé quatre jours ?

Et bien, on était confortablement installés, tout simplement. On dormait dans une grande chambre pour presque rien (115 000 VND, soit 4 EUR) dans une bourgade très calme où il faisait bon vivre. En plus, on avait repéré nos QG : un resto de barbecue local délicieux et un petit stand de bubble milk tea (j’adore ça) vraiment abordables. Donc on se rendait à l’un et à l’autre plusieurs fois par jour. Alors on avait nos rituels, nos endroits où aller et aucune raison de bouger.

Balade au bord du Mékong

Pendant la journée, on profite des canaux. On fait une boucle de 15 kilomètres à pied à travers les petits chemins et les ponts tremblotants de la région. Les locaux fêtent encore le nouvel an et la musique résonne partout, sans couvrir pour autant le bruit de l’eau. Ils sont surpris de nous voir là et certains nous invitent à boire un coup (on refuse poliment parce que la bière à 14h c’est un peu dur… Et ils ont beaucoup d’avance sur nous !).

Max prend la pause au bord du Mékong

Lou au bord des canaux

Une coccinelle sur l'épaule

Du coup Can Tho était une pause agréable. J’aime le fait que l’on puisse se poser plusieurs jours dans un endroit qui n’offre a priori aucun divertissement. C’est le grand avantage de notre style de voyage. On ne court pas contre le temps et on adapte nos plans à nos envies.

Au bout de quatre jours, on se décide tout de même à partir. Il ne nous reste qu’une petite semaine sur notre visa pour aller voir l’île de Phu Quoc. Alors on remonte sur la moto et on file vers la frontière Cambodgienne. De là on trouvera un ferry qui nous déposera sur l’île.

Mais Can Tho restera notre petit QG Vietnamien à nous !

Bateau sur le Mékong

Promenade sur les canaux de Can Tho


Sri Lanka, Inde, Népal, Myanmar, Vietnam et Cambodge… Retrouvez ici le bilan et les anecdotes de nos 6 premiers mois de voyage en Asie !

3 réflexions au sujet de « Balade au bord des canaux de Can Tho sur le delta du Mékong »

Partagez vos avis et expériences...